O jour béni #304

Samuel



1.
O jour béni, jour de victoire,
Que je ne saurais oublier;
J'ai vu, j'ai vu le Roi de gloire
Apparaissant sur mon sentier!
Sa beauté, Sa gloire infinie
De tous les côtés m'entourait,
Son regard, qui porte la vie,
Sur ma pauvre âme s'abaissait.

2.
Son manteau couvrait ma misère,
Ses bras me serraient sur son cœur;
Il me portait dans sa lumière
Loin du péché, de la douleur.
De sa main essuyant mes larmes
Il me parlait de son amour:
« Viens mon enfant, sois sans alarmes;
Je te prends à Moi sans retour.»

3.
Et je suis dans cette retraite
Dont je ne sortirai jamais;
Et je goûte une paix parfaite
Où ma foi s'abreuve à longs traits.
Non, tout ceci n'est point un rêve,
Mais la grande réalité;
C'est un jour nouveau qui se lève
Qui doit durer l'éternité.

5.
Il a saisi mes mains tremblantes;
J'ai dit amen à ce contrat!
Il étend ses mains bénissantes,
C'est en effet Lui qui combat.
Et les yeux fermés, je m'avance
Tranquille, sur le droit chemin.
J'entonne un chante de délivrance;
Il peut tout, car je ne suis rien!

Document made with KompoZer