Tiens ma lampe allumée

Église d'Antioche
(Original: Jean-Claude Gianadda)



Tiens ma lampe allumée, la flamme est si fragile
Ce soir je viens mendier ton pain, ton eau, ton huile
Tiens ma lampe allumée jusqu'à ton domicile
Toi seul peux me guider

Allume dans mon cœur quelque chose de vrai
Quelque chose de toi, que rien ne puisse éteindre
Ni l'échec, ni la peur, ni le poids des années
Et que puisse mon pas chercher à te rejoindre

Tiens ma lampe allumée, la flamme est si fragile
Ce soir je viens mendier ton pain, ton eau, ton huile
Tiens ma lampe allumée jusqu'à ton domicile
Toi seul peux me guider

Allume dans mes yeux quelque chose de pur
Quelque chose de toi que rien ne puisse éteindre
Ni le poids du présent, ni l'avenir peu sûr
Et que dans mon regard ta clarté vienne poindre

Tiens ma lampe allumée, la flamme est si fragile
Ce soir je viens mendier ton pain, ton eau, ton huile
Tiens ma lampe allumée jusqu'à ton domicile
Toi seul peux me guider

Allume dans mes mains quelque chose de doux
Quelque chose de toi que rien ne puisse éteindre
De petit, de discret, de brûlant, d'un peu fou
Et que puissent mes bras savoir encore étreindre

Tiens ma lampe allumée, la flamme est si fragile
Ce soir je viens mendier ton pain, ton eau, ton huile
Tiens ma lampe allumée jusqu'à ton domicile
Toi seul peux me guider

Allume dans ma vie quelque chose de beau
Quelque chose de toi que rien ne puisse éteindre
Avec un goût d'amour et des rêves nouveaux
Que puisse mon chemin parvenir à t'atteindre

Tiens ma lampe allumée, la flamme est si fragile
Ce soir je viens mendier ton pain, ton eau, ton huile
Tiens ma lampe allumée jusqu'à ton domicile
Toi seul peux me guider

               

Document made with KompoZer