Baptême d'eau

        La première personne que Dieu a autorisée à baptiser d'eau fut Jean le Baptiste: « Je ne le connaissais pas, mais celui qui m’a envoyé baptiser d’eau, celui-là m’a dit: Celui sur qui tu verras l’Esprit descendre et s’arrêter, c’est celui qui baptise du Saint-Esprit.» (Jn 1.33) et c'est à lui que Jésus est venu pour être baptiser: « Alors Jésus vint de la Galilée au Jourdain vers Jean, pour être baptisé par lui.» (Mt 3.13)
 
Ensuite l'Église, que Jésus-Christ a instituée durant son ministère terrestre est la seule qui a reçue l'autorité de baptiser, comme il est écrit dans l'Évangile de Mathieu, lorsque Jésus donna justement à l'Église ce qu'on appelle la grande commission: « Jésus, s’étant approché, leur parla ainsi: Tout pouvoir m’a été donné dans le ciel et sur la terre. Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde.» (Mt 28:18-20)

Lorsqu'une personne entend l'Évangile prêchée par un prédicateur envoyé de Dieu, (Ro 10.14-15) et qui croit et confesse le Seigneur Jésus, (Ro 10.8-10) pour la rémission de ses péchés, cette personne est sauvée et scellée du St-Esprit qui a été promis et devient une nouvelle créature, est née de nouveau, déclarée Fils de Dieu, (Jn 1.12-13; Éph 1.13) alors cette personne est aussitôt prête à être baptiser dans l'eau par immersion totale, au nom du Père, du Fils et du St-Esprit, par un ministre qui agi par le pouvoir ou au nom de l'Église. (Act 8.37-38; 16.32-33)

Quand nous nous soumettons au baptême d'eau, nous démontrons visiblement à l'Église, ce qui s'est produit intérieurement par la puissance du St-Esprit, (Ro 6.3-11; Col 2.12) c'est pour cette raison que l'apôtre Paul peut affirmer qu'il y a un seul baptême. (Éph 4.5) Celui qui a cru au Seigneur se fait baptiser, et celui qui se fait baptiser c’est parce qu’il est sauvé, l’un ne va pas sans l’autre.

D’une part, par le baptême d'eau nous affirmons que nous sommes morts au péché, ensevelis et ressuscités pour marcher en nouveauté de vie. L'apôtre Paul nous donne une belle description de la manière que doit vivre un croyant baptisé: « J’ai été crucifié avec Christ; et si je vis, ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m’a aimé et qui s’est livré lui-même pour moi.» (Ga 2:20) Le baptême est la réponse d'une bonne conscience envers Dieu. (1Pi 3.21)

D’autre part, le baptême est un acte d'obéissance à une ordonnance du Seigneur, qui nous unit au corps local. Paul dit: « Nous avons tous, en effet, été baptisés dans un seul Esprit, pour former un seul corps, soit Juifs, soit Grecs, soit esclaves, soit libres, et nous avons tous été abreuvés d’un seul Esprit.» (1Co 12:13)

En se faisant baptiser, nous devenons par la même occasion, membre de l'Église qui est le corps de Christ, afin de prendre part au service de Dieu. (Act 2.41) Paul ajoute: « Vous êtes le corps de Christ, et vous êtes ses membres, chacun pour sa part.» (1Co 12:27)

Sous la loi, la circoncision était un pré requis pour avoir part au service de Dieu, de même le baptême l'est pour prendre part au service de Dieu, en devenant membre du corps de Christ, qui est l'Église.
(Ge 17.9-11; Ex 12.48-49; De 10.12-16)

Doit-on se faire baptiser? Oui, bien sur, et Jésus nous a dit: « on n’allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau, mais on la met sur le chandelier, et elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison.» (Mt 5:15)

Amen