fleurs_haut
-210-
Sur une terre aride

Sur une terre aride où Tu m’as fait naître
Dans ce monde perfide, je t’ai cherché de tout mon être

Tout autour de moi, était si obscur Je ne voyais presque rien
J’avais besoin qu’on me rassure, car j’avais besoin d’un soutien.

Dans un gouffre de douleur Je me sentais enfoncer
L’angoisse inondait mon cœur, et j’étais désespérée.

Pourtant je Te suppliais Et Tu ne semblais pas m’écouter
Alors avec foi, j’ai persisté Sachant que tu me répondrais.

Au plus fort de l’orage Seigneur Tu m’as répondu
Tu m’as redonné le courage,
Que l’on puise seulement qu’en Toi seigneur Jésus.

Oh ! Quel grand réconfort Quand le vent souffle fort,
De savoir que Tu es toujours là Pour nous serrer dans Tes bras.

Donne-moi la patience, le courage et la persévérance
Oui, protège-moi lorsque je suis éprouvée par la souffrance.

Viens  affermir ma faible foi pour que je puisse tout supporter
Sans jamais murmurer et sans déroger de l’étroit sentier

Reine Gaulin, 2003