fleurs_haut
-233-
La voix de mon Dieu

Souvent à-travers les feuillages
Je crois entendre sa voix
D’autres fois sur le bord de la plage
Je l’entends dans les vagues qui avec fracas se déploient
Et semblent me livrer ce message :
‘Je viens à ta rencontre sur ce rivage.’

Pourquoi craindrais-je l’orage
Lorsqu’Il gronde de sa voix majestueuse ?
Pourquoi me replierais-je dans ma cage ?
Je devrais plutôt être heureuse
D’entendre mon Dieu qui parle avec fracas
Et de savoir qu’Il me parle de l’au-delà.

Dans un coucher de soleil
Je m’imagine le voir dans toute Sa splendeur
Et mon bonheur est sans pareil
Car j’entends sa voix au plus profond de mon cœur.
Sur les flots il lance des étincelles
Qui me calment et me prédisposent au sommeil.

Dans la brise du printemps
Il vient caresser mon visage tout doucement.
Il me réchauffe par son soleil d’été
Et mon âme de ses bienfaits est rassasiée.
A l’ombre des forêts on entend sa voix dans les ruisseaux
Et ses cantiques sont si beaux.

Oui, Il me réjouit par sa nature
Et nous avons un doux dialogue.
Je sais que la moisson est mûre
Et sur les eaux calmes avec lui je vogue,
Sachant qu’il viendra bientôt me récompenser pour les fruits
Que pour lui j’aurai produit.

Reine Gaulin, Juin 2005