fleurs_haut
-314-
Bonne fête Linda

Elle était supposée être là pour Noël
Mais elle était si pressée d’arriver
Pour nous dévoiler sa binette si belle
Et pouvoir enfin se faire caresser.

Quel beau cadeau du temps des fêtes
Et de toute la  famille elle a fait la conquête.
Elle avait déjà une sœur et un frère
Et tous en étaient très fiers.

Elle était le bouffon de la famille, de sa chaise haute,
Elle jetait tout par terre et Daniel la trouvait très drôle.
Elle nous regardait ensuite en voulant dire : ‘C’est pas d’ma faute’!
Plus on riait,  plus elle se trouvait drôle.

Les années se sont écoulées
Et la voici à la maternelle
Elle a de beaux cheveux bouclés
Et elle trouve la vie belle.

Elle revient chaque jour en chantant ‘j’aime le soleil,’
Sylvie lui saute au cou car elle l’a attendu tout ce temps.
Cette chanson la reflète vraiment
Car pour moi elle a toujours été un rayon de soleil.

Pour ne pas se faire gronder, elle faisait le bouffon
Ce qui libérait la tension.
Elle a toujours eu besoin de beaucoup d’affection,
Encore bien plus que beaucoup de bonbons.

Elle est devenue une gracieuse jeune femme
On pourrait la qualifier de personne de haute gamme.
Remplie d’amour et le cœur sur la main.
Elle voit à tout ce qui l’entoure et sa maison ne manque pas de pain.

Elle s’acharne au travail  et elle est très têtue
Elle s’oublie elle-même; même si ça la tue.
On ne pourrait pas la qualifier de paresseuse
Et elle n’est pas une lâcheuse.

Dieu m’a bénie en me choisissant pour être sa mère
Je l’aime de tout mon cœur et j’en suis fière.
Affectueuse, généreuse et pleine d’amour
Elle est toujours prête à venir à mon secours.

Voilà un faible résumé de la personnalité
De celle que nous venons fêter.
Aimons-la, chérissons-la, elle le mérite bien.
Et tous ensemble, chantons lui ce refrain :

Bonne fête Linda, avec tout mon amour.

Maman.

Reine Gaulin, Décembre 2006