L'histoire de Moïse


Dans le pays d’Égypte, il y a très longtemps vivait un roi qui n’aimait pas Dieu. Il faisait travailler très fort et était très méchant avec le peuple d’Israël, qui sont les enfants du Seigneur.

Un jour, il décida même que tous les bébés garçons du peuple du Seigneur devaient mourir. Il demanda même de les jeter dans le fleuve.

Un jour, un petit bébé est né et c’était un beau garçon. Son papa et sa maman aimait et servait le Seigneur.

Il fallait le protéger de la décision du méchant roi. Alors sa maman cacha son petit bébé du mieux qu’elle le pouvait.

Mais, il devenait difficile de le cacher plus longtemps car il avait maintenant trois mois, et les Égyptiens pouvaient entendre le petit bébé pleurer ou gazouiller.

Alors sa mère décida de fabriquer un petit panier et mis son bébé dedans. Elle le déposa sur le bord d’un fleuve parmi les roseaux.

Son papa et sa maman priaient pour que le Seigneur le protège. Myriam, la soeur du bébé surveillait le panier car elle aimait son frère et elle s’inquiétait pour lui.

Pendant ce temps, la fille du roi se baignait dans le fleuve avec ses amies du pays d’Égypte.

C’est alors que la fille du roi aperçut le panier, elle envoya une de ses servantes le chercher.

Elle ouvrit le panier et vit le petit garçon qui pleurait et cela lui fit de la peine. Elle comprit que c’était un enfant d’une famille du pays d’Israël.

Alors Myriam sa soeur, qui l’avait toujours suivi dit à la fille du roi: «Veux-tu que j’ailles te chercher une femme de mon pays pour qu’elle le nourrisse?».

Elle répondit: «Va, tu peux aller la chercher». Mais la fille du roi ignorait que Myriam irait chercher la maman du bébé.

Elle partit vite chercher sa mère qui fut très contente de revoir son petit garçon. Elle le prit avec elle tendrement et le nourrit jusqu’à ce qu’il soit assez grand.

Lorsque l’enfant fut plus vieux, sa mère le ramena auprès de la fille du roi comme elle le lui avait demandé.

Elle le garda et l’éleva comme son propre garçon. Ainsi, il vécu dans une famille égyptienne et elle lui donna enfin le nom de Moïse.

Parce qu’elle dit:«Je t’ai sorti des eaux du fleuve». Le Seigneur lui-même veilla sur lui et le protégea, non seulement de la décision du roi, mais durant toute son enfance aussi.

Diane Larose Document made with KompoZer