Élie

Très longtemps avant la naissance de Jésus, vécu Élie surnommé le Tishbite parce qu’il venait de la ville de Tishbé. Élie aimait le Seigneur de tout son cœur et était très heureux de faire le travail pour lequel il avait été choisi, il était un prophète.

En ce temps là, dans le pays d’Israël régnait le roi Achab qui ne fût pas du tout un bon roi pour le peuple du Seigneur. Il ne faisait pas du tout ce qui est bien. Tout ce qu’il faisait éloignait de plus en plus le peuple de la présence du Seigneur dans leur vie. Alors voici qu’un jour le Seigneur envoya Élie pour porter ce message au roiAchab.

«Achab, je suis Élie serviteur du seul Grand Dieu d’Israël, Créateur du ciel et de la terre que tu as abandonné pour adorer de faux dieux. Voici, Dieu ne fera pas tomber ni de rosée ni de pluie sur le pays dans les prochaines années à venir!»

Achab s’était marié à une femme qui n’aimait pas du tout le Seigneur et ses serviteurs. Alors, pour protégé Élie, le Seigneur lui dit:«Élie, pars vite d’ici et va te cacher à l’immense chute d’eau qui se trouve en face du Jourdain. Ainsi, tu auras de l’eau à boire et moi j’ai donné l’ordre aux corbeaux de t’apporter du pain et de la viande le matin et le soir pour te nourrir».

Le Seigneur avait prit soin d’Élie parce qu’il lui était obéissant. Mais

Le peuple lui, allait connaître une grande famine à cause de leur désobéissance. Ainsi, ils allaient se souvenir que le Seigneur est leur seul et véritable Dieu.

Mais, au bout d’un certain temps, la chute d’eau fut à sec, parce qu’il n’avait pas plu dans le pays. Mais Élie n’était pas du tout inquiet car il savait très bien que le Seigneur veillait sur lui.

Alors voici que le Seigneur lui dit:

« Élie mon serviteur, vas dans la ville de Sarepta pour y habiter, tu y trouveras une femme qui y demeure seule avec son garçon. Élie se mit tout de suite en route vers cette ville.

Et voici que comme le Seigneur lui avait dit, il trouva à l’entrée de la ville, une femme seule qui ramassait des petites bûches de bois.

Élie appela la femme et lui dit:«Apportes-moi, je te prie, un peu d’eau dans un vase afin que je boive ». Elle partit en chercher mais, il la rappela tout de suite et lui dit:«Apportes-moi aussi un morceau de pain que tu tiendras dans ta main».

La femme lui répondit: «Je suis désolée, je n’ai rien de cuit et je n’ai qu’une poignée de farine dans un pot et le fond d’une cruche d’huile. Je suis venue ramasser quelques bouts de bois pour faire un feu et préparer un pain, pour mon garçon et moi. Et voici lorsque nous l’aurons mangé, il ne nous restera plus rien».

Pour la rassurer Élie lui dit:«N’aies pas peur! Vas et fais comme tu l’as dit. Seulement, prépares-moi d’abord un petit gâteau et apportes-le moi. Ensuite, tu en feras un pour toi et ton fils car le Seigneur te promet que tu ne manqueras pas de farine ni d’huile jusqu’à ce qu’il fasse tomber de la pluie sur le pays. La femme crut à la promesse du Seigneur ainsi, elle et son garçon eurent à manger aussi longtemps que la famine dura.

Car ce que le Seigneur promet il le fait, tout ce qu’il nous demande c’est de croire en lui et à sa grande puissance. Voilà!

Diane Larose Document made with KompoZer