Le roi David tient sa promesse


Très longtemps avant la naissance de Jésus, règna un grand roi sur tout le pays d’Israël qui aimait et servait le Seigneur de tout son coeur.

Eh oui! Ce grand roi était David qui avait mené et remporté tant de batailles contre les ennemis du peuple avec le Seigneur à ses côtés.

Tout le peuple l’aimait et se réjouissait de ses victoires sauf un homme qui avait de très mauvais sentiments envers lui et même qu’il n’avait cherché qu’à le faire mourir.

Cet homme était le roi Saül, ancien roi d’Israël qui ne règnait pas selon la volonté du Seigneur. Alors, il ne fit plus avec lui.

Saül avait eu un fils appelé Jonathan qui s’était lié d’une très grande amitié avec David et avait tout fait pour le protéger des mauvaises intentions de son père.

Et parce qu’il savait que le Seigneur aimait David et qu’il l’avait choisi pour être le futur roi de son peuple il lui avait dit ceci:
“ David mon ami, promet-moi que la bonté du Seigneur que tu as dans ton coeur sera toujours sur moi et ma descendance”.

C’est ainsi que fit le roi David. Il tenu sa promesse faite à son grand ami Jonathan mort au combat ainsi que son père, Saül.

Un jour, alors qu’il pensa à la demande très spéciale de son ami Jonathan, il voulu savoir s’il restait quelqu’un de sa famille encore vivant parce qu’il voulu lui faire du bien.

On lui amena un homme qui avait été serviteur de Saul. Il lui dit que Jonathan avait un fils encore vivant, Melphiboseth qui était boiteux des deux pieds.

Parce que lorsque qu’il n’avait que cinq ans, sa nourrice ayant apprit que Jonathan et Saul étaient morts au combat s’étaient enfuit avec lui pour le protèger.

Mais, l’ayant prit dans ses bras pour courrir, il tomba et se blessa les deux pieds, ainsi il resta boiteux.

Le roi David guidé par l’amour du Seigneur dans son coeur, l’envoya chercher sachant qu’il avait besoin d’aide pour marcher.

Lorsque Melphiboseth arriva devant lui, voyant qu’il le craignait David lui dit: “Ne crains pas, car c’est pour te faire du bien que je t’ai fais venir”. Il lui donna tout ce qui avaient appartenut à Saul, son grand-père.

Et il demanda au serviteur de Saul de cultiver les terres de Melphiboseth et d’en faire aussi les récoltes afin qu’il est toujours de la bonne nourriture à manger. Mais, voici qu’à tous les jours, il viendra à ma table manger du bon pain.

Melphiboseth était si heureux du bien que lui fit le grand roi David qui avait agi envers lui avec l’amour du Seigneur dans son coeur en tenant sa promesse faite à son ami Jonathan. Et souviens-toi toujours que le Seigneur tient ses promesses!
Diane Larose Document made with KompoZer