Mardochée obéi au Seigneur


Tu te souviens de la belle histoire d’Esther qui par la volonté du Seigneur avait été choisie par Assuérus, roi du pays de perse pour régner à ses côtés?

Alors, voici que dans ce même temps, Mardochée qui s’étant occupé d’Esther depuis qu’elle n’avait plus de parents, continuait toujours de veiller sur elle assis à la porte du palais.

C’est ainsi qu’un jour, il sut que le roi était en danger car il avait entendu deux des serviteurs du roi préparer un plan pour lui faire du mal parce qu’ils étaient en colère contre lui.

Mardochée voulant bien faire, avait fait savoir à Esther la très mauvaise intention de ces deux serviteurs. Tout de suite Esther le fit savoir au roi qui après avoir sut que cela était bien vrai, fut inscrire dans l’un de ses livres ce que Mardochée avait fait pour lui.

Et un jour, voici que le roi choisit un homme Haman, à qui il donna la meilleur place auprès de lui, il le plaça au dessus de tout les princes de son royaume.

Et même que tous ses serviteurs à la porte du palais, devaient sous ordre du roi se prosterner posant un genou par terre au passage de Haman.

Mardochée qui aimait le Seigneur de tout son cœur et ne voulant qu’obéir à lui seul, s’était dit en lui-même : « Oh que non, jamais je n’obéirai à cette ordre! Jamais je ne plierai un genou devant un homme pour me prosterner devant lui!

Et c’est ce que fit Mardochée toute les fois qu’Haman passait la porte du palais et il était le seul à désobéir à l’ordre du roi. Même qu’après plusieurs fois les autres serviteurs lui dirent ceci : « Pourquoi ne suis tu pas l’ordre du roi?» Mardochée voulant leur faire comprendre la raison de sa désobéissance au roi, leur fit savoir qu’il était de la famille du peuple du Seigneur, qu’il était Juif.

Les serviteurs partirent tout de suite dire à Haman qui était Mardochée. Haman monta sur son cheval princier et passa devant lui, les deux yeux fixés sur Mardochée pour voir si l’aurait assez peur de lui et déciderait de se prosterner devant lui!

Mardochée lui, ne bougea pas il resta assis car à ses yeux Haman n’était qu’un homme assis sur un beau cheval faisant sa promenade! Alors, Haman se mit en colère et dès qu’il fut possible pour lui de rencontrer le roi il lui dit :

« Le peuple Juif qui est dans notre pays, n’obéira jamais à tes lois car ce n’est que pour leur Seigneur qu’ils se prosterneront. Tu dois tous les faire mourir et même que je suis prête à payer tout ce qu’il en coûtera.

Comme Assuérus était roi de ce pays et que pour lui tous devait lui obéirent, il accepta et signa l’ordre de faire mourir tout les enfants du Seigneur qui était dans son pays. Mais il ne savait pas encore qu’Esther était Juive elle aussi!

Et cette ordre fut envoyé partout dans le pays jusqu’au jour où Mardochée apprit ce qui allait arriver à tout son peuple. Son cœur fut remplit d’une très grande tristesse. Très vite il le fit savoir à Esther afin qu’elle intervienne auprès du roi. Esther le cœur brisé d’apprendre tout ce mal qu’il serait fait à son peuple lui dit alors ceci : « Dit à tout notre peuple de prier tous ensemble notre Seigneur afin qu’il soit avec moi lorsque je serai devant Assuérus car je sais que seul lui par son grand amour pour nous et sa grande puissance peut sauver notre peuple».

Après avoir priée le Seigneur, Esther sachant que tous le peuple aussi, reprit courage et se rendit auprès du roi pour l’inviter à un festin et lui demanda qu’Haman y soit présent aussi. Le roi accepta avec joie sa demande et Haman aussi, même qu’il disait à tous combien il se sentait important car lui seul avait été invité à la table d’Esther et en plus en compagnie du roi du pays!

Mais, Haman ne savait pas que le Seigneur était avec Esther et que cette invitation n’allait pas être comme il le pensait! Que peut-être même, il n’aimerait pas du tout son repas!

Mais, voici qu’avant ce festin, le roi fut très dérangé dans son sommeil, il se réveilla et demanda à ses serviteurs si celui qui lui avait sauvé la vie avait été honoré pour cela. Cet homme était bien sûre Mardochée qui avait avertit Esther des mauvaises intentions de ses serviteurs.
Alors le roi voulut le récompenser. Comme Haman se tenait tout près du palais car il était venu pour demander au roi une terrible requête, il voulait faire pendre Mardochée à cause de sa désobéissance. Mais, voilà que le roi le fit venir auprès de lui, mais rien ne se passa comme Haman le pensait!

Comme il arrivait devant lui, le roi lui fit cette demande : « Peux-tu me dire comment je dois agir pour récompenser un homme qui me fit un grand bien?» « Bien sûre lui dit Haman se disant en lui-même, mais qui d’autre que moi mériterait un tel honneur?».

Et il dit au roi que l’homme devrait porter son beau vêtement de couleur royale, sa couronne sur la tête et qu’il devait être promené dans la ville monté sur le cheval du roi et qu’il soit crier devant tous que cet homme était honorer par le roi lui-même.

C’est très bien lui dit le roi, va à la porte du palais et fait comme tu l’as dit à Mardochée car c’est lui que je veux honorer! Lorsque Haman sut que c’était lui, il n’arrivait même plus à dire un mot, lui qui était venu pensant faire du mal à Mardochée. Et même que c’est lui qui marchait auprès de lui dans les rues de la ville criant que le roi l’honorait!

Haman avait bien hâte que cette promenade soit terminé. Arrivé au palais, Mardochée retourna s’assoir à la porte du palais. Haman s’en retourna chez lui ne regardant personne autour de lui tellement il était déçu que son plan fût défait par la volonté du Seigneur qui avait protégé Mardochée.

Alors qu’il était à dire tout à sa femme, un serviteur du roi arriva chez lui pour le conduire au festin de la reine Esther. Il était beaucoup moins content d’y être que lorsqu’il avait eu l’invitation mais, il dut s’y rendre quand même.

Le roi assis sur une chaise royale dit à Esther : « Quel que soit votre demande chère reine, elle vous est déjà accordée». Esther lui dit : « Ma très grande requête est pour moi et mon peuple à qui l’on a projeté de faire du mal et même a prit d’argent». Assuérus ayant entendu cela lui dit : « Mais, qui est-il et où se trouve t’il donc celui qui pense à faire une chose aussi horrible?»

Esther tournant son regard vers Haman dit au roi : « Voici, ce méchant, cet ennemi de mon peuple!». Haman fut si effrayé devant la colère d’Assuérus qui s’était retiré dans le jardin pour réfléchir à tout ce qu’il venait d’apprendre.

Et voici qu’à son retour, le roi donna l’ordre qu’Haman fut pendu au même endroit où il avait voulu faire pendre Mardochée. Et le roi Assuérus fit cesser l’ordre de détruire tout le peuple aimé du Seigneur. Et tu sais Mardochée avait obéi au Seigneur en refusant de se prosterner devant Haman! C’est pourquoi le Seigneur voyant qu’il avait agi selon sa volonté l’avait protégé ainsi que tout son peuple de cette horrible destruction.

Car tu sais Mardochée avait appris comme nous aujourd’hui, l’un des commandements du Seigneur qui est écrit dans sa parole : « Tu ne te prosterneras pas devant un autre que moi, car je suis ton seul Seigneur!»

Et c’est ainsi que Mardochée qui aimait le Seigneur de tout son cœur avait agi car il avait aussi apprit ce que le Seigneur avait aussi dit à Josué l’un de ses serviteurs : «N’aies pas peur, agi selon ma volonté et moi, je serai avec toi et je veillerai sur toi!» Et cela il le dit à toi aussi parce qu’il t’aime et prends grand soin de toi!!!
Diane Larose Document made with KompoZer