Néhémie rebatit la muraille à Jérusalem
# Ne 2.9-20, 4.1-21, 6.15-16, 8.8

Tu te souviens de Néhémie qui fut consolé par le Seigneur lorsqu’il apprit que la muraille de la ville de Jérusalem était complètement détruite?

Alors, le voici donc qui arrive à Jérusalem sans n’avoir rencontré aucune difficulté pour s’y rendre puisque le Seigneur qui veillait sur lui, avait déjà préparé son chemin, ayant mit à cœur au roi du pays d’où il était partit, de lui remettre des lettres signé de son sceau indiquant qu’il était d’accord de le laissé partir et même qu’il avait fait accompagné par les soldats de son armée ainsi que des cavaliers afin d’assuré sa sécurité.

Ayant attendu trois jours, Néhémie était sortit de nuit accompagné de quelques hommes de son peuple pour aller voir l’état de la muraille ainsi que les portes de la ville qui avaient été brûlées.

Et ce fut ainsi qu’après avoir inspecté la muraille, il avait rencontré les dirigeants de la ville, ainsi que les hommes que le Seigneur avait choisi pour faire le service dans sa maison, les sacrificateurs et ils leur avaient dit: « Comme il est triste pour notre peuple, dont la ville où est la maison de notre Seigneur soit dans cette état, complètement détruite et ses portes brûlées par le feu.

« Venez, rebâtissons la muraille de Jérusalem car c’est ainsi que notre peuple sera de nouveau heureux et ne sera plus méprisé par nos ennemis!»

Mais, comme Néhémie voyait que ces hommes semblaient manquer de courage, il leur avait dit oh combien le Seigneur par son grand amour avait consolé son cœur,  leur ayant pardonné à tous de l’avoir abandonné puisqu’il avait permit par sa grande puissance que le roi le laisse partir pour venir reconstruire la muraille de la ville.

Alors, ce fut ainsi qu’ayant entendu les belles paroles de Néhémie, ils furent consolés à leur tour et reprirent courage. Ils dirent donc tout de suite à Néhémie: « Levons-nous et bâtissons!!».

Mais, voici que certains des ennemis du peuple ayant su qu’ils rebâtissaient la muraille voulu les décourager, leur disant : « Que faites-vous là, croyez-vous que le roi vous laissera faire?».

Alors Néhémie qui aimait le Seigneur et croyait en son grand amour et sa grande puissance leur avait répondit d’un air confiant : « Notre Seigneur Dieu qui a toute puissance nous donnera le succès parce qu’il nous aime et prends grand soin de nous! Voilà pourquoi nous nous lèverons et nous bâtirons! ».

Et ce fut ainsi que le bruit des outils nécessaires à la construction se fit gaiment entendre tout autour de la ville, le peuple travaillant tous ensemble à cette belle reconstruction. Les uns bâtissaient les portes tandis que d’autres la muraille avec des pierres.

Mais, voici qu’une fois encore les ennemis du peuple, étaient venu et avaient essayés de les découragés disant  que le peuple était sans puissance et que même un renard  pouvait d’un seul bond faire tomber la muraille de pierres.

Les ayant entendu Néhémie fit une prière au Seigneur lui demandant  de donné de la force et du courage à son peuple de continué à bâtir malgré le mépris de leurs ennemis. Et le Seigneur par son grand amour redonna du courage à son peuple qui continuèrent la construction et qui furent heureux de voir qu’elle était maintenant rebâtit à la moitié de sa hauteur!

Et même que les brèches qui permettaient de pouvoir entrer dans la ville sans difficulté commençaient à se fermer! Mais….,  voici que quand leurs ennemis virent qu’ils ne pouvaient les découragés par leurs moqueries, ils décidèrent  donc de se liés tous ensemble et de venir les attaqués tout en voulant détruire ce qu’ils avaient déjà bâtit.

Devant cette terrible menace, le peuple pria le Seigneur afin qu’il les protège de cet éventuel attaque de leurs ennemis. C’est alors que Néhémie guidé par le Seigneur fit surveiller la ville par des hommes armés le jour et la nuit afin de pouvoir se défendre contre leurs attaques.

Voyant cela leurs ennemis se dirent qu’ils seraient quand même facile pour eux, d’entrer dans la ville sans que le peuple ne les voit venir, mais cela ne s’est pas passé du tout comme ils ont cru pouvoir le faire!

Non, parce que comme le Seigneur fut avec son peuple et le protégea, il avait fait échoué toute leurs tentatives d’attaques, essayant de s’approchés tel des renards rusés, de tout les côtés de la ville car comme le Seigneur par sa grande puissance sait tout et voit tout, il avait fait voir aux peuples qui était à l’extérieur de la ville toute les tentatives de leurs ennemis, Alors, ce fut ainsi qu’ils ont pu très vite avertir Néhémie qui fit préparé le peuple à se défendre.

Et afin qu’il ne perde pas courage, il leur avait dit ceci : « N’ayez pas peur car notre Seigneur Tout- Puissant est avec nous et nous donnera la victoire!».

C’est alors que leurs ennemis voyant que le peuple était tous prêt à se défendre, comprirent que leur plan avait échoué et décidèrent donc de ne pas attaqués.

Ainsi, la construction de la muraille put se poursuivre et ceux qui bâtissaient avaient un outil à la main et une lance de l’autre main, ainsi que le plus important, leur épée à la ceinture prête à se défendre si l’ennemi reviendrait.

Et Néhémie voulant protéger le peuple qui travaillait éloigné les uns des autres puisque la muraille était très grande, leur avait dit de tous se rassemblé auprès de lui en entendant le son de la trompette qui les avertirait d’une éventuel attaque de leurs ennemis et de pas être inquiète car le Seigneur lui-même combattrait pour eux!

Ce qui bien sûre redonna du courage au peuple qui avait continué de bâtir malgré toutes les tentatives de leurs ennemis et même que certains d’entre eux avaient essayé de tendre des pièges à Néhémie qui avaient échoué bien sûre, puisque Néhémie ayant prié le Seigneur ne tomba pas dans ces pièges car le Seigneur l’en avait protégé! 

Même que lorsque la construction de la muraille fut terminée, les ennemis du peuple qui avaient pourtant tout fait pour décourager le peuple du Seigneur, se retrouvait maintenant eux même dans la crainte, ayant comprit que c’était par la volonté du Seigneur que la muraille de la belle ville de Jérusalem fut rebâtit!  

Mais, pour son peuple bien aimé c’était la joie!!! Surtout lorsque le peuple put entendre de nouveau la parole du Seigneur qui leur fut enseigné et que le service reprit dans la maison du Seigneur!

Et  tous remercièrent le Seigneur de tout leur cœur pour son grand amour envers eux, les ayant tant protégés de leurs ennemis! Et ce fut ainsi que la vie reprit dans la belle ville de Jérusalem qui fut habitée de nouveau par le peuple bien-aimé du Seigneur!
Diane Larose Document made with KompoZer