La fournaise ardente

Référence : Daniel 1-2 et 3
        Dans la troisième année du règne de Jojakim, roi de Juda, Nebucadnetsar, roi de Babylone, demanda au chef des eunuques de lui apporter de jeunes garçons sans défaut corporel, doués de sagesse, d’intelligence et d’instruction, capable de servir dans le palais du roi. Il voulait leur enseigner les lettres et la langue des Chaldéens. Il avait parmi les garçons Daniel ainsi que Schadrac, Méschac et Abed-Nego. Chaque jour, le roi voulait leur servir des mets de sa table. Daniel ne voulait pas manger de ces mets pour ne pas être souillé et demanda à l’intendant de les éprouver, pendant dix jours, lui et ses compagnons: Schadrac, Méschac, Abed-Nego. L’intendant accorda sa demande. Ils purent manger des légumes et boire de l’eau. Après les dix jours, ces quatre hommes avaient meilleur visage et avaient pris plus de poids que les autres hommes qui avaient mangé des mets du roi. Dieu accorda à ces quatre jeunes hommes la science, l’intelligence dans les lettres et de la sagesse. Dieu permit à Daniel d’expliquer les songes et les visions. C’est ainsi que les quatre hommes furent choisis pour servir le roi.

        Un soir, Nebucadnetsar eut des songes, il avait l’esprit agité et ne pouvait plus dormir. Il appela des magiciens, des astrologues et des enchanteurs pour lui venir en aide, mais personne ne savait comment interpréter son songe. Le roi était fâché et ordonna qu’on fasse périr tous les sages de Babylone. Daniel et ses compagnons étaient aussi recherchés. Daniel parla au roi et lui demanda plus de temps pour résoudre son songe. Il implora Dieu de leur venir en aide. Dieu révéla le secret du songe à Daniel. Il alla auprès du roi et lui expliqua son songe. Il représentait des événements qui allaient se produire dans le futur. Une statue d’or pur, d’argent et d’airain était présente dans la vision du roi. Après ces explications, Daniel fut nommé par le roi chef suprême de tous les sages de Babylone. Quant à Schadrac, Méschac et Abed-Nego, ils furent nommés intendants (hommes d’importance ayant des responsabilités de fonctionnaires et d’administration) de la province de Babylone.


        Plus tard, le roi fit une immense statue d’or. Il ordonna que tous se prosternent devant elle lorsque le son de la trompette accompagné de plusieurs autres instruments de musique retentira. Ceux qui ne prosterneraient pas pour adorer la statue d’or, seraient jetés dans une fournaise ardente. Schadrac, Méschac et Abed-Nego ne voulurent point se prosterner devant la statue. Ils savaient que Dieu était avec eux et les protègerait. Comme les trois hommes ne respectaient l’ordre, le roi était rempli de fureur et demanda qu’on chauffe la fournaise sept fois plus que la normale. Les trois jeunes hommes furent jetés dans la fournaise ardente. En regardant, le roi s’aperçut qu’il avait maintenant quatre personnes au milieu de la fournaise. Dieu avait envoyé un ange auprès de Schadrac, Méschac et Abed-Nego pour les protéger. C’est ainsi que ces trois jeunes hommes sortirent de la fournaise sans aucune brûlure ni odeur de fumée. Le roi vit la puissance de Dieu et fit prospérer Schadrac, Méschac et Abed-Nego dans la province de Babylone. Grâce à cette histoire, nous pouvons voir la puissance Dieu et la protection qu’il donne à tous ceux qui le suivent et l’aiment. Nous devons s’en remettre à lui peut importe les situations qui arrivent dans nos vies. Dieu nous protègera et nous bénira puisque nous sommes ses enfants.

Katherine Dourthe Document made with KompoZer